Les Amants du Chocolat de la Couronne Parisienne

Le chocolat plonge des êtres par ailleurs normaux dans d’étranges états extatiques. John West

Accueil du site > Activités > Dégustations > Dégustation à TeaForTwo

Dégustation à TeaForTwo

mercredi 12 novembre 2003, par Sabine Malet

Réunion

Nous nous étions donnés rendez-vous au restaurant TeaForTwo où nous avions réservé une table pour une quinzaine de personnes en précisant que nous aimerions être en retrait de façon à pouvoir déguster et discuter tranquillement. Ce qui nous a été convenu. Nous nous sommes retrouvés au milieu de la salle et le dessert au chocolat qui nous avait été promis n’était plus disponible. Le garçon nous a fait plusieurs réflexions sur le fait que nous étions un peu trop bruyants (comment faire autrement pour un groupe ?!). Devant ce mauvais accueil, nous avons décidé de quitter ce restaurant. Le Vinéa Café Nicolas, juste en face, nous a accueilli très chaleureusement mettant même à notre disposition des assiettes supplémentaires de façon à disposer les bonbons de chocolat pour la dégustation. Nous en remercions l’équipe très sympathique de ce restaurant.

Nous avons commencé notre dégustation par un bonbon de chocolat remis à Marie-Claude par la maison Des Lys pendant le Salon du Chocolat. La responsable de cette chocolaterie confiserie basée à Nemours se demandait pourquoi le Club des Croqueurs de Chocolat avait « refusé » son bonbon appelé le Craquant de Sao Tomé. Il est à base d’éclats de fèves torréfiées et de nougatine.

Ce chocolat a une forme carrée assez irrégulière et mal calibrée (tous les bonbons de la boite sont de tailles différentes). Il est de couleur brun foncé avec une petite feuille d’or. Après la dégustation, il nous apparaît que le chocolat a dû “tourner”. Ce qui est certainement dû au fait qu’il est resté plusieurs jours sur le salon à une température trop élevée (35°) à cause des spots.

Dégustation des bonbons de chocolat de Passion Chocolat

Angélique
Ganache noire à la liqueur d’Angélique. Ce chocolat de forme ronde est bombé et lisse. Il est décoré du fruit confit d’Angélique. Sa couleur est mate et d’un marron un peu rouge. Le parfum est celui de la liqueur contenue dans le bonbon. La texture est souple mais collante en fin de bouche. Les arômes sont bruts avec une forte intensité d’alcool et de sucre. Esthétiquement nous le trouvons joli mais décevant au niveau organoleptique.
Diamant au miel
Ganache au miel de bruyère. Cette petite boule jaune et marron est moulée et brillante. Le parfum est celui du miel sucré. La texture de la couverture est cassante, celle du cœur est glissante. Les arômes sont ceux du miel sucré. On ressent une certaine astringence en fin de bouche due à la coque. Esthétiquement nous le trouvons joli mais trop sucré avec une couverture un peu trop épaisse. Il manque un peu de caractère.
Mandarine Impériale
Ganache aux écorces d’oranges. Ce bonbon a une forme ronde de soucoupe. Le parfum est celui de l’orange. La texture de la couverture est cassante, celle du cœur est collante et sèche en fin de bouche. Les arômes d’orange sont forts en alcool avec de l’astringence et de l’amertume. Esthétiquement nous le trouvons beau mais très décevant par son manque de finesse.
Poire ou Banane (? !)
Ganache à la liqueur de poire ou banane ? Ce bonbon a une forme de feuille d’érable marron foncé et brillante. Le parfum est celui de la banane. La texture de la couverture est cassante, celle du cœur est collante et sèche en fin de bouche. Les arômes de banane sont forts en alcool avec de l’astringence et de l’amertume. Un problème se pose sur ce bonbon qui nous a été annoncé comme étant à la poire alors que tout le groupe s’accorde sur son parfum et ses arômes de banane.

Passion Chocolat Des Lis Le Vinéa Café Nicolas

Répondre à cet article


Copyright © 2004-2009, Les Amants du Chocolat de la Couronne Parisienne (Association "Loi 1901"), contact. | Ce site web tourne sous SPIP, un CMS gratuit sous licence GPL